Mode de fonctionnement du portail automatique

portail automatique

Les portails automatiques présentent de nombreux avantages. Plus performants qu’un portail classique, ils permettent un gain de temps et d’énergie. Ils garantissent aussi la sécurité de l’utilisateur, car ils possèdent des fonctions supplémentaires. L’ouverture et la fermeture de ce genre portail sont assurées par des installations électriques et électroniques. Retour sur le fonctionnement de cette innovation en domotique !

Les différents types de portails

Les portails automatiques sont généralement faits à partir de matériaux tels que le fer ou l’aluminium. Deux sortes de portails à motorisation existent sur le marché. Vous aurez le choix entre le portail coulissant et le portail à battant. Pratiques, tous deux présentent des avantages pour ses utilisateurs. La fermeture et l’ouverture se font à l’aide d’une télécommande. Pour cette raison, plus besoin de subir les aléas du temps.

Le système de verrouillage d’un portail automatique est complexe. De ce fait, il est impossible de le copier, ce qui offre ainsi plus de sécurité. Il résiste parfaitement aux tentatives d’intrusion. Des options supplémentaires peuvent être intégrées au dispositif notamment des alarmes, des détections d’obstacle ainsi que des lampes électriques. De plus, ce système peut être connecté avec un interphone ou une caméra. Dans ce cas, le portail sera surveillé de façon permanente.

Le fonctionnement du portail coulissant ?

Il existe deux types de portail coulissant, dont le portail à rail et le portail autoportant. L’ouverture et la fermeture du portail à rail sont faites de façon latérale. Pour ce faire, le vantail coulisse sur des rails fixés sur le sol. Celui-ci est parfaitement adapté à la menuiserie lourde ou de grande taille. C’est un système qui ne prend pas beaucoup de place.

Les portails avec un système autoportant par contre se déplacent sur des crémaillères. Ils ont l’avantage d’être faits avec des matériaux plus légers. Dans ce genre de système, le portail ne touche pas le sol et son ouverture et sa fermeture se font en suspension.

Le fonctionnement du portail battant ?

Plus traditionnels, les portails battants disposent de plusieurs types de mécanismes notamment :

  • Automatisme à bras : ce dispositif marche grâce aux bras articulés. Fixée sur les vantaux, la motorisation s’effectue comme un mouvement de bras permettant l’ouverture et la fermeture du portail. La motorisation se fait avec une arrivée électrique de 220 volts.
  • Automatisme à vérin: cet engin, fait pour les portails lourds, tourne au moyen d’une force exercée sur les gonds.
  • Automatisme à roue: c’est un modèle économique, vu qu’il n’a besoin que de 12 à 24 volts d’arrivée d’électricité. Il fonctionne à l’aide de petite roue et moteur fixé sur chaque vantail. Ce groupe de motorisation s’adapte parfaitement à tout type de sol, notamment ceux en pente.
  • Automatisme enterré: c’est un système qui offre un esthétisme, car il ne dispose pas de bras ni de vérins apparents. Des travaux de maçonnerie sont nécessaires à sa mise en place. C’est le meilleur système de tous, mais c’est également le plus cher.
  • Automatisme intégré : facile d’installation, la motorisation est directement incorporée au portail. Elle a juste besoin de 220 volts en électricité pour fonctionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *